anne LE MOULLEC - Posturologue - Chi Nei Tsang - Nuad Boran
Mon blog

spoas-Iliaque

Qu’est-ce que le psoas?
Le  psoas est littéralement le muscle le plus profond du corps humain. Vous en avez un de chaque côté de la colonne vertébrale, attaché à vos côtes et s’étendant latéralement de la 12e vertèbre thoracique à chacune des vertèbres lombaires. Il traverse ensuite les abdominaux et le bassin sans se fixer à l’os, puis se relie au muscle iliaque dans un tendon commun en haut du fémur (cuisse).
Le psoas est essentiel pour la bonne mobilité du corps, car il affecte notre équilibre structurel, l’intégrité musculaire, la flexibilité, la force, l’amplitude des mouvements, la mobilité articulaire et le fonctionnement des organes. Sans votre psoas, vous ne pourriez pas garder une bonne posture ou bouger vos jambes pour marcher. Lorsque vous marchez, un psoas en bonne santé bouge facilement, massant continuellement la colonne vertébrale ainsi que les organes, les vaisseaux sanguins et les nerfs du tronc. Ce processus favorise la circulation des fluides dans tout le corps et crée le sentiment d’être ancré et centré.


Le psoas est le seul muscle à relier la colonne vertébrale aux jambes. Le psoas est également relié au diaphragme par le fascia (tissu conjonctif), ce qui a un impact sur notre peur, nos réflexes et notre respiration. Cela est dû à la connexion entre le psoas et le  cerveau reptilien, la plus ancienne partie interne du tronc cérébral et de la moelle épinière.


Pourquoi le psoas est considéré comme le muscle de l’âme
Avant d’en apprendre davantage sur la connexion du psoas à l’énergie, Olson a commencé à introduire plus de positions d’ouverture de la hanche au début et à la fin de sa pratique de yoga. Même si son intention était simplement d’étirer son psoas, elle a connu une diminution significative de la tension et retrouvé une certaine force. Une fois qu’elle a été exposée à la recherche de Koch et au taoïsme, elle a fait la relation entre le psoas, le stress et la spiritualité et a commencé à se référer au psoas comme «le muscle de l’âme».


Le  taoïsme. est une philosophie, souvent appelée religion, qui tente d’expliquer notre relation à la nature et à l’univers. Les Taoïstes pratiquants se concentrent fortement sur l’authenticité, la santé, l’immortalité, le détachement, la spontanéité, la transformation et la spiritualité. Dans la tradition taoïste, le psoas est considéré comme le siège ou le muscle de l’âme et réside dans le «Dan tien» inférieur, l’un des centres énergétiques les plus importants du corps humain. On dit qu’un psoas souple et fort nous aide à faire circuler l’énergie dans tout le corps.


La relation entre le stress et le psoas et comment étirer son psoas
Le stress, l’anxiété et la peur sont généralement perçus comme des problèmes de santé mentale, c’est pourquoi les médecins prescrivent souvent des médicaments qui ciblent l’esprit. Bien que cette approche ait aidé beaucoup de gens, nous devrions regarder le stress à travers une lentille plus large et nous efforcer de comprendre ce qui cause ces déséquilibres émotionnels au départ, y compris quelle est la relation du stress avec le psoas. Grâce à leurs recherches, Koch et Olson ont découvert qu’en ouvrant le psoas, on peut libérer le stress et la tension à travers lui.


Beaucoup de gens ont un rythme de vie effréné, caractérisé par le fait de passer la plupart du temps à un «travail de bureau» et la plupart des soirées à faire la fête jusqu’au lever du soleil, puis répètent ce processus. Koch croit que les déclencheurs chroniques et le rétrécissement du psoas sont des produits de ce mode de vie malsain ainsi que d’autres éléments communs de la vie moderne, comme les chaises sur lesquelles nous nous asseyons et les pantalons constrictifs et les chaussures que nous portons. Si nous contractons continuellement le psoas à cause du stress ou de la tension, le muscle se raccourcit, causant des effets secondaires négatifs comme la lombalgie, la sciatique, les problèmes de disque, la scoliose, la dégénérescence de la hanche, les douleurs menstruelles, l’infertilité et les problèmes digestifs.


Si vous souffrez d’un de ces problèmes de santé ou si vous cherchez à diminuer ou prévenir le stress, essayez les   postures de yoga suivantes  qui aident à ouvrir le psoas:

Savasana : allongez-vous sur le dos, le bassin rentré pour que la colonne vertébrale soit bien en contact avec le sol. Posez les bras au sol, paumes vers le ciel ou sur la poitrine. Fermez les yeux et relâchez tous les muscles. Respirez calmement.
et 
Position assise les jambes croisées


0 commentaires pour spoas-Iliaque:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
RSS

Articles récents

courir pieds nus ou en chaussures minimalistes
spoas-Iliaque
La maladie de Freiberg
Maladie de SEVER
Convergence oculaire

Catégories

chemin de vie
CHI NEI TSANG
formation
posture
posture et émotions
TUINA
fourni par

Assistant de création de site fourni par  Vistaprint